Manhattan Beach, Jennifer EGAN

egan

22 € – Robert Laffont

Malgré une couverture pas folle, plongez ! Anna Kerrigan grandit du côté de NY, pauvreté, trafics louches et dignité. Elle travaille dans un chantier naval, rêve de devenir scaphandrier, et nous vivons dans son monde, famille (de très beaux passages), travail, amitiés. Construction audacieuse du récit, écriture précise et imagée; l’auteur nous baigne dans l’époque, les lieux et l’on se sent comme au cinéma devant ce profond personnage qui porte ce roman aux multiples facettes, mystère, marins, mafia… Et place des femmes.

Romain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s