Airbnb la ville ubérisée, Ian BROSSAT

brossat

15 € – La ville brûle

Alors c’est une bonne charge bien documentée contre ces nouvelles formes de capitalisme dîtes « collaboratives ». En fait, une fois encore, le résultat est inquiétant et à fortiori dans les grandes villes touristiques : augmentation du prix des loyers, dépeuplement, uniformisation des villes, spéculation (pour le meilleur) etc.

L’exemple ici c’est Paris essentiellement puisque c’est un élu qui écrit. Mais pas que…

Bref, multinationale pas du tout sympathique qui, sous couvert de célébration de l’hospitalité est en train de grignoter l’âme de ces métropoles.

Romain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s