Propriété privée, Julia DECK

deck

16 € – Editions de Minuit

Entre fenêtre sur cour de Hitchcock, la série Desperate Housewives (mais qui sentirait le faisandé) et les couplets de Tocqueville sur la liberté et la sécurité… Dans un récit où rien ne dépasse (à l’image des pelouses vertes et drues de la résidence), très bien servi par une écriture sobre et sêche, on imagine ses voisins pervers et bruyants : méchants aussi… Tout se voit/s’entend/se sait… Il s’agit bien d’ordre social ici, et c’est traité, pour notre plaisir de lecteur, avec acuité.

Romain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s