Les maisons vides, Laurine THIZY

18 € – Éditions de l’Olivier

C’est l’histoire de Gabrielle, de sa naissance à l’âge de jeune femme. Son histoire, l’école, ses talents de gymnaste, la famille. Et surtout, les femmes de cette famille. Mère, tante, cousines, grand mère, arrière grand mère… Ce qui fait la force de ce roman, je trouve c’est la puissance de ce personnage et son rapport au monde. Entre ouverture et rage. Une écorchée vive. Il faut lire encore ces passages sur le corps, sa force, son épuisement (son épanouissement aussi), son pouvoir et son empêchement (illustré par l’asthme dont elle souffre). La mutation du corps et le regard de la société sur le corps, encore…
Ecriture vive, incisive, tranchante mais non départie d’une certaine douceur. Ironie douce. Ca m’a beaucoup plu !

Romain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s