L’homme qui danse, Victor JESTIN

Broché à 19 € – Flammarion.

Deuxième roman et toujours une écriture d’un lyrisme rare. Grâce à Arthur, le narrateur, les lecteurs timides ou qui se sentent en décalage avec la société pourront enfin se reconnaître dans un personnage principal. Il s’agit d’un roman sur la danse, l’amour, comment l’aborder mais pas uniquement : c’est aussi et surtout une vision de la société qu’il peut être parfois difficile d’intégrer quand on est différent. Victor Jestin possède un talent singulier qui mérite d’être lu et suivi !

Manon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s