La fille qu’on appelle, Tanguy Viel, Ed. Minuit, 16 euros

C'est un histoire de prédation sociale et sexuelle. L'écriture de Tanguy Viel épouse au plus près la vie psychique de ses personnages. Une très fine analyse du phénomène d'emprise, de ce que l'on peut être amené à faire malgré soi. Un roman engagé et envoutant qui interroge la part de nos déterminismes. Extrait: "C'est à … Continuer de lire La fille qu’on appelle, Tanguy Viel, Ed. Minuit, 16 euros